Boutique en ligne

HOTLINE: +49 7243-33560

Bleu et Orange

Rofgo Collection de voitures

Il règne une atmosphère étrange, depuis deux mois, à Londres. L’effet Jeux Olympiques, en général horriblement chers et au retour sur investissements incertains, a changé le comportement des Londoniens entre eux, avec plus de civilité et un sentiment de fierté nationale renforcé. Bien malin est celui qui pourra dire si cela va durer, ou si cette heureuse ambiance disparaîtra lorsque l’automne se transformera doucement en hiver. On aimerait penser que les Jeux laisseront ce sentiment bienheureux.

Comme si elle voulait se faire une place dans le vaste monde de la passion automobile, Londres s’est donnée des airs de péninsule de Monterey, lors de la semaine du Concours d’Elégance de Pebble Beach. Les amateurs de belles autos auront vécu d’un coup plusieurs anniversaires et Noël dans les sept derniers jours. Le coup d’envoi de cette folle semaine fut donné au Chelsea Auto Legends ; puis, mercredi, encore sous le choc, j’ai titubé jusqu’au Syon Park pour le « Salon Privé 2012 » ; enfin, j’ai passé les deux jours suivants à m’émerveiller au Concours d’Elégance du Château de Windsor. Je défie quiconque d’exposer des voitures de cette qualité. C’est dans ces moments-là que l’on réalise notre chance de vivre dans cette partie du monde.

Le contenu de ces deux derniers événements était tellement époustouflant de richesse et de variété qu’une seule publication dans ce blog ne leur rendrait pas justice. Aussi, je vais distiller petit à petit les éléments qui ont marqué mon esprit et tenter de les faire revivre pour mes lecteurs.

Le contenu de ces deux derniers événements était tellement époustouflant de richesse et de variété qu’une seule publication dans ce blog ne leur rendrait pas justice. Aussi, je vais distiller petit à petit les éléments qui ont marqué mon esprit et tenter de les faire revivre pour mes lecteurs.

Cette collection, pièce maîtresse de l’exposition « Salon Privé 2012 » a rendu un bel hommage à cet événement et à son environnement.

La plus ancienne voiture de la collection est la Mirage M1, avec laquelle Jacky Ickx remporta les 1000 Kilomètres de Spa, en 1967, l’installant au firmament des pilotes et établissant sa réputation sur le mouillé. Si votre circuit le plus proche est Spa, alors...

Cette Mirage fut la première à porter les couleurs Bleu et Orange, suite à un accord de sponsoring passé entre John Wyer, propriétaire d’une écurie automobile, et Grady Davis, un des dirigeants de Gulf Oil et authentique fana de voitures de courses. L’apport de fonds permit à John Wyer de créer JWAutomotive avec John Willment. Il recruta ensuite John Horsman, David Yorke et Ermano Cuoghi pour donner naissance à l’une de ces équipes qui ont fait la légende du sport automobile.

Sa voisine de pelouse était la Mirage BRM M2, qui ne fut pas une voiture mémorable voire probablement la pire du team JWAutomotive. Peu fiable et avec un comportement erratique, ce désastre absolu fut camouflé par la double victoire de l’équipe aux 24 Heures du Mans 1968 et 1969 avec la vénérable Ford GT40. Loin d’être au point, la Porsche 917 aux dents longues n’était pas encore un souci.

La recette pour fabriquer une légende est simple. Prenez le gars de plus cool au monde, la voiture la plus cool de tous les temps ou presque, la plus grande des courses, une saison avec un budget démentiellement hollywoodien et cuisez le tout sous forte pression pendant plusieurs mois. Le résultat est inoubliable.

« Beaucoup de gens vivent en faisant mal les choses. La course, c’est important pour les hommes qui la font bien. Quand vous courez, c’est… c’est la vie. Tout ce qui se passe avant et après… c’est juste de l’attente. »

Steve McQueen, Gulf Porsche 917 et Le Mans. Y a-t-il autre chose à dire ?

Un profil reconnaissable entre tous : la Porsche 908/3, un signal fort de la détermination de Porsche à faire mordre la poussière à ses concurrents. Il y a des problèmes avec la 917 sur le Nürburgring ou à la Targa Florio ? Et bien, faisons courir la 908/3 à la place.

JWAutomotive était impliqué avec un constructeur allemand un an avec de signer son accord avec Porsche. Ils achetèrent un camion Mercedes, en 1969, que la Collection ROFGO présenta, totalement restauré, pour la première fois au public à l’expo « Salon Privé » 2012. En discutant avec Ted Higgins, le chef mécanicien de la collection, nous sommes tombés d’accord sur le fait que ce serait vraiment cool d’utiliser ce camion pour emmener les voitures à l’édition suivante du Mans Classic. Après, la question de savoir si Ted Higgins jouerait le rôle de Michael Delaney ou de Tommy Hopkins resta sans réponse.

Comme Gulf Oil fut le sponsor de deux écuries de Formule 1, en 1969, il n’était pas tellement surprenant de trouver une Brabham BT26.

L’autre association célèbre entre Gulf Oil et les sports mécaniques, il y a quelque 40 ans, fut celle qui la lia à McLaren, que ce soit en Formule 1, avec M14A.

Ou en Can-Am comme ici avec la M20, véritables géants qui parcoururent brièvement la terre...

Après son rachat par Chevron, en 1984, Gulf disparut quasiment, ne subsistant plus qu’au Royaume-Uni. La relance de la marque, en 1991, inclut un plan pour se rappeler au bon souvenir des fanatiques britanniques des 24 Heures du Mans et, en 1994, Gulf était de retour dans la Sarthe.

Non seulement le bleu Gulf était de retour, mais aussi Derek Bell, le pilote de la Gulf Porsche 917 de 1971. Cinq fois vainqueur dans la Sarthe, y compris, en 1975, au volant d’une Gulf Mirage, Bell était l’ambassadeur rêvé pour la marque et encore suffisamment rapide pour décrocher le second temps des qualifications. La Kremer K8 était développée sur la base de la Porsche 962.

L’étape suivante fut de réunir à nouveau Gulf avec McLaren, autre marque légendaire de la compétition automobile.

En 1995 et 1996, le Bleu et Orange étaient à nouveau réunis sur deux F1 GTR pour de nombreuses victoires en course et, en 1996, James Weaver et Ray Bellm remportèrent le championnat BPR Endurance Series.

En 1997 fut lancé le Championnat FIA GT, auquel participèrent des F1 GTR « longue queue » en livrée Gulf.

L’Audi R8, une des meilleures voitures de courses d’endurance fut aussi décorée du Bleu et Orange, en 2001.

Paul Belmondo ramena ces couleurs au Mans, en 2006, avec sa Courage C65.

Depuis lors, Aston Martin, une autre icône du sport automobile est devenue Bleu et Orange. Une DBR9...

Puis, de retour en prototype sur la Lola Aston Martin LM P1.

La Collection ROFGO est fantastique, le summum de l’art Automobile. Et nous sommes encore plus chanceux que son propriétaire partage ses trésors avec nous, une démarche plutôt onéreuse. Ce fut un véritable joyau dans l’écrin de « Salon Privé » 2012, en totale harmonie avec la philosophie de cet événement.

John Brooks, Septembre 2012

© 2006 - 2018 Grandprix Originals by Dakota | All Rights Reserved